Comment devenir puericultrice ?

Comment devenir puericultrice ?
 

Il ne faut pas confondre la puericultrice avec une éducatrice de jeunes enfants ou bien une assistante maternelle qui sont des métiers différents: une puéricultrice est avant toute chose une véritable infirmière, ou bien une sage-femme, qui est spécialisée dans le développement des enfants. Mais quelles sont les formations et les études qui mènent vers le métier de puericultrice ? Faut-il avoir des compétences particulières ?

Comment devenir puericultrice: formation et études

Pour être en mesure d’exercer le passionnant métier de puericultrice, il faut être titulaire du diplôme d’État de puériculture (DEP). Pour l’obtenir, il vous faudra posséder au préalable un diplôme d’État d’infirmière ou de sage-femme et il vous faudra également réussir le concours d’admission dans une école de puériculture. Ce diplôme est reconnu à bac + 4. Des discussions sont actuellement en cours pour le monter à un niveau master (bac+5).

Le concours type comporte une épreuve d’admissibilité écrite de 50 questions (avec 40 questions à choix multiples et 10 questions ouvertes) ainsi que des tests psychotechniques et une épreuve d’admission écrite (une étude de cas professionnelle). Pour connaître les dates de concours pour entrer dans le domaine de la puériculture vous pouvez consulter le lien suivant: infirmiers.com

La durée des études dure 1 an (avec une possibilité d’organisation sur 2 ans).

Répartition des heures de formation pour comment devenir puericultrice:

  • 650 heures de cours théoriques et pratiques
  • 710 heures de stage clinique
  • 140 heures de travaux dirigés

Il existe environ une trentaine d’écoles qui sont agréées par le ministère de la Santé. Ces écoles sont payantes. Comment devenir puericultrice simplement avec une formation d’infirmière: saviez-vous que 95 % des puéricultrices ont une formation d’infirmière ? Cette formation d’infirmière dure 3 ans et se déroule dans un institut de formation aux soins infirmiers (IFSI). Elle est accessible en passant un concours après l’obtention du bac (S, ES, ST2S).

Évolutions possibles dans le métier de puericulteur

Comment devenir puericultrice et évoluer ? Après une expérience professionnelle cumulée de 5 ans, une puéricultrice peut évoluer de poste en devenant directrice d’une structure dédiée à l’accueil des jeunes enfants (une crèche, une halte-garderie, une pouponnière, etc.). Elle pourra également coordonner toutes les actions municipales qui concernent la petite enfance, et/ou assurer des formations auprès des assistantes maternelles.

Enfin, elle pourra prendre en charge la surveillance de tout service de pédiatrie comme surveillante-chef ou infirmière générale, avec la condition préalable de l’obtention d’un diplôme de cadre de santé. Une puéricultrice travaille toujours en collaboration avec une équipe de personnels soignants, avec des éducateurs de jeunes enfants ou bien avec de travailleurs sociaux.

Les qualités requises pour devenir puericultrice

À l’hôpital, les horaires de travail peuvent être contraignants (travail pendant le week-end et de nuit). La puericultrice est souvent en déplacement. Une bonne santé nerveuse et physique, la patience et un grand sens des responsabilités sont indispensables dans tous les cas pour exercer ce métier. Vous savez désormais comment devenir puericultrice.

Cette profession est certes exercée en grande majorité par des femmes, cependant, rien n’interdit à un homme de devenir puériculteur !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *