Le temps de la diversification alimentaire est venu ?

Le temps de la diversification alimentaire est venu ?
 

Alimentation bébé: il goûte aux aliments solides !

Cette formule sonne très bien mais beaucoup de mamans se retrouvent en panique lorsqu’il s’agit de passer d’une alimentation bébé 100% lactée à la diversification alimentaire.

Voici quelques éléments pour éduquer le goût de bébé en l’incitant à découvrir des couleurs, de nouvelles odeurs et des textures différentes: mettez toutes les chances de votre côté et du sien pour l’aider à grandir…

– Quand vient le moment pour se lancer dans une diversification alimentaire ?

En théorie, pour contrer tous les risques d’allergies alimentaires, la plupart des pédiatres recommandent du lait jusqu’à l’âge 6 de mois. Seulement, pour peu qu’un allaitement au sein ou au biberon se passe mal et les grands-parents s’offusquent parce que le bébé n’a toujours pas mangé de sa purée de carottes du jardin !

La diversification de l’alimentation bébé: phase d’apprentissage fondamentale

Contrairement à ce que la plupart des mamans pensent, les nouveaux aliments qui sont introduits dans le cadre d’une diversification alimentaire ne compensent pas le lait.
Ses apports nutritionnels ne font que changer. Avec la diversification alimentaire, les organismes de nos petits gloutons enregistrent une baisse de graisses (car ils consomment moins de lait) alors que les taux des protéines et des glucides (sucres) augmentent et s’ajoutent à celles du biberon du soir et du matin et à celles de tous les nouveaux aliments.

Ainsi, si la possible carence en fer et en acides gras essentiels (avec un risque d’anémie, de retard et de développement) est d’une façon générale comblée par tous les apports du lait maternel ou du lait de suite (lait 2e âge), la nouvelle alimentation bébé est souvent la cause d’une surcharge en protéines qui favorise plus tard l’obésité. En revanche, l’apport en graisses (l’équivalent d’environ une noisette de beurre et d’une cuillerée d’huile végétale/jour) est indispensable. Autrement dit: ne donnez jamais des produits allégés au bébé !

Son système immunitaire est à l’épreuve d’une diversification alimentaire

Une très petite quantité de banane écrasée dans l’alimentation bébé peut suffire pour que celui-ci développe un spectaculaire urticaire et qu’en contact avec cet aliment nouveau, son organisme réagisse en développant une allergie (le teint rose des bébés est d’ailleurs toujours un peu brouillé pendant la période de la diversification alimentaire). C’est la raison pour laquelle il vaut mieux attendre 6 mois révolus de votre enfant pour ajouter à l’alimentation bébé les premières cuillères de compote !

Privilégiez aussi les fruits et les légumes dès son plus jeune âge, mais comment faire ? Il vous suffit de disposer d’un mixeur et vous voilà prête pour réaliser un jus ou une soupe de légume pour votre nouveau né. Non seulement celle-ci sera pleine de nutriments pour votre bébé mais son organisme pourra s’habituer rapidement à la diversification alimentaire. Son système immunitaire n’en sortira que grandit.

En plus de l’alimentation bébé sachez qu’il ne faut pas garder votre nouveau né trop longtemps sous une hygiène impeccable. Cela pourrait vous étonnez mais figurer vous qu’un bébé qui n’a pas été confronté à certaine bactéries naturelles et qui a été trop protégé, peut contracter rapidement des allergies cutanées principalement. Le seul conseil que l’on peut vous apporter: c’est de laisser jouer votre bébé dans le sable ou dans un parc… après tout, il faut bien laisser dame nature faire les choses !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *